';

Actualités

apicius-clermont-paul-bocuse

Janvier 2018

Hommage à Paul Bocuse

» Le malheur de l’avoir perdu ne doit pas te faire oublier le Bonheur de l’avoir connu »
« Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis » Victor Hugo

Janvier 2018

10 ans de gastronomie à Clermont pour le restaurant Apicius

 

Aujourd’hui, on souffle les 10 bougies d’Apicius, le restaurant étoilé d’Arkadiusz Zuchmanski.
On se souvient de l’ouverture du premier restaurant Apicius, à la toute fin de l’année 2007. Une table élégante et discrète située rue Claussman, devenue en quelques mois un haut lieu de la gastronomie à Clermont, distinguée d’une étoile au guide Michelin dès 2010. Il y a deux ans, Apicius arrivait place Saint-Pierre avec un établissement beaucoup plus spacieux ….

Voir l’article de Catherine Jutier sur la montagne.fr

restaurant-apicius-arkadiusz-et-marguerite-zuchmanski-et-pou_3588862
timthumb

Octobre 2017

Arkadiusz Zuchmanski cultive le goût de l’excellence à l’Apicius Clermont


Arrivé en France avec son épouse Marguerite en 1995, le chef étoilé Arkadiusz Zuchmanski, qui a appris le français derrière les fourneaux, régale avec son restaurant Apicius à Clermont-Ferrand

Arkadiusz Zuchmanski est …. Polonais. Avec une étoile au guide Michelin pour son restaurant l’Apicius, à Clermont-Ferrand. Installé dans la capitale auvergnate en 2007, étoilé en 2010, la ligne directrice du chef n’a pas varié. Pour les produits, le choix est facile : que du très bon. Porc noir de Bigorre, bars et turbots sauvages, « car le poisson d’élevage est trop gras », saint-jacques fraîches de France ou d’Écosse, ….

LIRE LA SUITE SUR MAGAZINE-EXQUIS.COM

Novembre 2017

Le Massif central s’engage

Octobre 2017

Un chef étoilé aux fourneaux de la cantine du collège Albert-Camus de Clermont-Ferrand

 

Une cantine comme celle du collège Albert-Camus, de Clermont-Ferrand, lundi midi, vous n’en verrez jamais ! Un chef étoilé était aux fourneaux… qui a illuminé les tables.
Lundi midi, cantine du collège Albert Camus : « Et pour M. Mohammed, tartine de poires et bleu d’Auvergne, velouté de panais et châtaignes, coussin de poisson et Rizotto de lentilles à la truffe, et pour finir, fromages du terroir et panacotta à la menthe et aux fraises ».

 

Il ne manquait peut-être qu’un Château Lafitte 1985, mais au collège, l’affaire était un peu délicate et le chef Arkadiusz Zuchmanski (Une étoile au guide Michelin) s’est ainsi contenté de faire ce qu’il fait le mieux : la cuisine.
« Pour moi qui fais partie du comité d’organisation scientifique pour La ville apprenante (Clermont-Ferrand est la première ville apprenante de l’Unesco en France. N.D.L.R.), cette opération, dans le cadre de La semaine du goût, était une suite logique ».

Alors évidemment, on n’a pas mangé exactement comme dans son restaurant Apicius du marché Saint-Pierre : « Pour plus de 200 personnes, les quantités ne sont pas les mêmes, le budget non plus et du coup, les produits sont aussi différents ». Néanmoins, les produits n’étaient pas pour autant bradés, Arkadiusz Zuchmanski ayant tenu à glisser des truffes dans son coussin de lentilles « pour leur faire découvrir ce goût si particulier ».

education-le-chef-arkadiusz-zuchmanski-prepare-un-repas-au-c_3438345

photo Fred Marquet 09/10/2017 © MARQUET Frédéric

Aura-t-il autant séduit son public que sa clientèle du samedi soir ? La première réaction fut celle de l’étonnement : « Ca change… et ça sent bon » expliquait Léonant en posant son plateau sur la table tandis qu’Asma, après avoir picoré un peu tout, commençait par le dessert. Mais passée la surprise, tout le reste suivait… Avec une petite réserve sur les lentilles au fort goût d’ail que Karim échangeait sans problème avec son camarade qui, lui, n’aimait pas le poisson.

Comme prévu, tout est parti, laissant à chacun un délicieux goût… de découverte, et peut être un regret : si un soir l’idée leur vient de manger aussi bien… ça leur coûtera plus cher qu’un ticket de cantine !

apicius_3030514

Le chef Arkadiusz Zuchmanski propose sa recette de lièvre à la royale chaque hiver depuis 2008 dans son restaurant clermontois. © locale

Janvier 2017

Le lièvre à la royale du restaurant Apicius à la une

 

Le chef étoilé clermontois Arkadiusz Zuchmanski et sa recette de lièvre à la royale sont à la une du magazine gastronomique Thuries.
Le lièvre à la royale est, avec le carpaccio de saint-jacques mariné à l’huile d’olive sur un lit d’algues, l’un des plats « signature » du chef d’Apicius.
La recette d’Arkadiusz Zuchmanski a les honneurs du magazine gastronomique Thuries qui l’a mis à la une de son numéro de janvier-février. Un reportage est consacré au chef clermontois d’origine polonaise et à sa cuisine inspirée, mariant technique, art et poésie.

Parmi les six recettes confiées au magazine, il y a ce fameux plat de gibier, emblématique de la gastronomie française : « On le servait à la cour de Louis XIV. J’ai commencé à le travailler à l’hôtel Vendôme, avec Gérard Sallé puis chez Lenôtre », se souvient Arkadiusz.

Mai 2016

Clermont : Le chef du restaurant Apicius parmi ceux qui « remuent l’Hexagone » selon le Gault & Millau

Arkadiusz Zuchmanski, le chef clermontois d’origine polonaise du restaurant Apicius, fait partie des dix chefs étrangers mis à l’honneur par Gault & Millau. © locale

Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule : c’est une belle surprise pour le chef clermontois Arkadiusz Zuchmanski.

« J’ai reçu l’information sur le guide. Oui, c’est une bonne surprise », glisse-t-il avec humilité. Sur le site internet et la page Facebook du guide Gault & Millau (où son restaurant est noté deux Toques) le chef clermontois d’origine polonaise a eu le plaisir de découvrir qu’y figurait un article intitulé « Marmites cosmopolites : ces chefs étrangers qui remuent l’Hexagone ».

2635729

Arkadiusz Zuchmanski, le chef clermontois d’origine polonaise du restaurant Apicius, fait partie des dix chefs étrangers mis à l’honneur par Gault & Millau. © locale

Le Repas d’Arkadiusz sur BFM Business